Accueil

Liens

Livre d'Or

 
 
 
 

IL ETAIT UNE FOIS EN CASTAGNICCIA

"LES VALLEES DES CORSES"

 

 

SALUTE A TUTTI

Je vous souhaite la bienvenue sur le site de mon village de Bonicardo situé dans la région de l'Alesani, sur la commune de Tarranu en Castagniccia. Vous y apprendrez son histoire, vous y rencontrez ses habitants, vous ferez connaissance avec la famille et j'essayerai modestement de vous faire aimer en image ce petit coin de paradis sur terre où le châtaignier demeure une véritable institution.

Authentique royaume qui s'étend sur une superficie de plus de 15.000 hectares, des vallées du Fium'Alto et de la Casaluna, regroupant les pièvi de l'Ampugnani, de Casaconi, de l'Orezza, du Rustinu et de Vallerustie, la Castagniccia, nommée historiquement le pays des cinq pièvi, avec son histoire, ses personnages et ses héros semble avoir échappé au temps.

Dans cette multitude de villages perchés sur le flanc de la montagne et perdus dans un océan de verdure où jadis les aubes des moulins accompagnaient le roulement du torrent, les maisons de schiste aux volets trop souvent clos luttent pour rester debout. Regroupées autour de leur petite église, elles se dressent nobles et fières au milieu de l'épais silence envoûtant auquel le parfum du maquis ajoute le souffle vibrant de la nostalgie.

La Castagniccia, dominée par le San Pedrone autrefois nommé la montagne d'Accia où se trouvent les ruines de San Piero d'Accia, ancienne cathédrale de l'évêché d'Accia, n'est pas riche seulement par sa végétation, sa fraîcheur et son air pur, elle est riche surtout par son passé. C'est la terre des communes, celle qui a toujours nourri ses enfants grâce à la générosité de son arbre à pain : le châtaignier, celle qui n'a jamais subi la domination étrangère, celle qui a fabriqué la poudre, les armes et tout le matériel nécessaire à l'insurrection de 1729. C'est elle qui a produit cette quantité d'hommes si remarquables que, lorsqu'on lit leurs travaux qui se trouvent maintenant déposés aux archives départementales, lorsqu'on étudie les combats qu'ils ont livrés et les grandes choses qu'ils ont accomplies, la raison reste confondue en présence de tant d'hommes d'élite sortis à la même époque et en si grande quantité d'un aussi petit pays...

Non, la solitude de Castagniccia n'est pas triste car ses paysages changeant à chaque saison, portent en eux l'immense espoir de ceux qui y vivent à longueur d'année et qui se battent obstinément pour que ces vallées, qui s'étendent de la montagne du San Pedrone à la mer Tyrrhénienne, demeurent éternellement la Vallée des Corses.

 

... C'est en posant son regard sur ce paysage un jour de 1914, que le peintre Utrillo planta son chevalet à Piedicroce pour immortaliser sur sa toile l'un des plus beaux et des plus envoutants sites du monde.

 

 

Me contacter

Haut de page

Date de mise à jour pour cette page : 26 mars 2021